Découvrir la Russie avec une croisière fluviale

Juil 21, 2021 Pratique
moscow

La Russie est devenue une destination de vacances très sollicitée. Les amateurs de croisées fluviales ne pourront pas s’ennuyer dans ce pays. Durant ce voyage unique, vous trouverez de magnifiques infrastructures et vivrez une expérience culturelle inoubliable. Pour partir en Russie, il suffit de faire les démarches administratives et de choisir la croisière qui vous convient.

1. Préparer sa croisière en Russie

Faire une croisière Russie se prépare. Vous devez mener les démarches administratives nécessaires et choisir la bonne période pour votre séjour.

Obtenir son visa avant de faire une croisière en Russie

Pour partir en Russie, vous devez posséder un passeport valide et bien évidemment, un visa pour votre séjour. La majorité des agences qui proposent des croisières en Russie ne s’occupent pas des démarches administratives de leur client. Pensez donc à formuler votre demande de visa avant votre départ. Vous pouvez facilement effectuer les démarches pour votre visa russe à l’ambassade de Russie à Paris. Vous pouvez aussi vous rendre dans les consulats russes qui se trouvent dans d’autres villes comme Marseille ou Strasbourg. Si vous habitez loin de ces villes, contactez les entreprises qui se chargent des demandes de visas russes via Internet. Le visa russe coûte environ 60 €. Ce tarif peut augmenter en fonction de la procédure.

Choisir la bonne période pour faire une croisière fluviale en Russie

Les mois de mai à octobre sont les plus adaptés pour une croisière en Russie le long de la Volga. D’ailleurs, les réservations ne sont possibles que durant ces six mois. Pour profiter d’un climat plus sec, vous devez alors partir entre mai et juin. L’affluence des touristes sera plus importante durant les mois de juillet et d’août. C’est aussi la période idéale, car le climat sera plus favorable avec des températures comprises entre 16° C et 25° C à Moscou. De plus, il n’y a que quelques précipitations tout le long de cette période.

Si vous souhaitez passer une croisière Russie plus calme sans foule, partez durant le printemps. Le mois de septembre comporte moins de pluies avec des températures qui tournent autour de 14° C. Cependant, il peut avoir des brouillards à la fin du mois. Ce qui pourrait nuire à la navigation et perturber vos escales. La saison touristique se termine en octobre. D’ailleurs, le climat n’est pas trop favorable pendant ce mois. Le froid va alors s’installer avec des températures qui tournent autour de 7° C. La pluie va aussi devenir courante. Tous ces éléments font qu’octobre est un mois à éviter lorsque vous souhaitez faire une croisière en Russie.

2. Croisière fluviale en Russie : itinéraire Moscou – Saint-Pétersbourg

Si vous optez pour une croisière entre Moscou et Saint-Pétersbourg, vous prendrez départ à partir de l’une ou l’autre de ces villes. L’idéal est d’entamer la croisière à Moscou et de la terminer a Saint-Pétersbourg qui est une belle ville. Ce séjour va durer entre 8 et 12 jours

Croisière en Russie : commencez à Moscou

Moscou est une ville charmante, aussi bien le jour que la nuit. En allant à Moscou, vous aurez la possibilité de découvrir des monuments comme :

  • La Place Rouge ;
  • Le Kremlin ;
  • Le théâtre Bolchoï.

Le métro de Moscou est aussi un endroit à ne pas manquer.

Les autres villes sur le parcours Moscou Saint-Pétersbourg

De nombreux monuments se trouvent dans la petite ville ouvrière d’Ouglich. La Cathédrale de la Transfiguration-du-Sauveur et le Kremlin d’Ouglich s’y trouvent. Iaroslav abrite aussi de très beaux endroits. C’est la première ville à voir le jour sur la Volga. Vous y verrez l’église d’Elie, le prophète et la cathédrale de l’Assomption. Le village traditionnel de Mandrogui, lui, est l’endroit idéal pour mieux connaître la culture ruse. Vous y découvrirez le musée de la Vodka ainsi que des maisons traditionnelles en bois.

Dernière étape à Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg est l’endroit idéal pour conclure votre croisière en Russie. Elle était la capitale des Tsars, elle n’a pas perdu son héritage culturel avec le temps. Elle renferme plusieurs infrastructures historiques comme le palais de Peterhof ou celui de Loussoupov.

Par Aina

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *